Comment choisir son outil multifonction ?

Vous en êtes désormais persuadé, il vous faut un outil multifonction. Un petit appareil pratique qui puisse vous permettre de poncer facilement dans les angles, de découper dans des zones difficiles d’accès, de scier, de fraiser, de décaper ou encore de gratter. C’est en effet le genre d’outil que tous les bricoleurs doivent posséder dans leurs établis, mais encore faut-il choisir correctement son appareil. Je vous donne donc quelques pistes pour faire un choix aussi pertinent que possible.

outil multifonction fein

L’ergonomie

La prise en main est très importante pour ce type de produit. Il doit être léger et compact pour une utilisation aussi simple que possible. Bien sûr il faut trouver le bon compromis, entre puissance et maniabilité, et souvent un moteur puissant pèsera plus lourd qu’un moteur plus faible. Un Black & Decker MT300KA avec son moteur de 300 watts, pèse par exemple plus lourd qu’un Bosh Universal PMF 190 E.

Le corps doit être suffisamment étroit pour pouvoir tenir l’outil correctement, même à une main, et si possible on appréciera toujours un câble suffisamment long, qui nous évite de nous balader sans arrêt avec une rallonge.

La puissance

Selon le type de travail et l’utilisation que vous souhaitez faire de votre outil, vous devrez vous tourner vers un appareil plus ou moins puissant. Pour un travail ponctuel et un bricoleur débutant, un moteur entre 180 et 220 watts sera généralement suffisant. Un professionnel qui doit aller vite e tournera en revanche vers un Dewalt Multi-Cutter DWE315KT et ses 300 watts ou un Fein Multimaster Top FMM350Q avec ses 350 watts qui se voudront bien plus efficaces.

Les appareils ayant un variateur de puissance seront forcément plus intéressants, puisqu’ils permettront de nous adapter à plusieurs matériaux, que ce soit pour la découpe ou le ponçage. En moyenne, le nombre d’oscillation varie de 15 000 à 22 000 osc/min. En dessous, de 15 000 osc/min, votre appareil n’aura que peut d’utilité.

Confort d’utilisation

Si le poids de l’appareil est un critère qui a son importance, la technologie embarquée dans l’outil, capable d’absorber les vibrations, est elle aussi très importante. Plus un outil vibre et moins il est confortable à utiliser. On se fatigue alors rapidement et même si ce n’est pas très important pour quelques découpes ponctuelles, c’est en revanche plus gênant pour du ponçage ou du décapage, surtout sur des zones relativement vastes.

Il est également pertinent de vérifier le système de fixation des divers accessoires. Les modèles les moins récents réclament l’utilisation d’une clé allen, à l’inverse des appareils plus modernes comme le Bosh PMF 250 CE, offre un système sans outil généralement très simple à utiliser. On gagne alors du temps et on est toujours sûr que l’accessoire soit correctement fixé.

Les accessoires

Généralement, la plupart des fabricants proposent une panoplie d’accessoires avec leurs appareils. Certains se montrent plus généreux que d’autres, mais finalement la quantité sera toujours moins importante que la qualité.

On trouve des produits qui accueillent des accessoires standards, ou en tout cas qui incluent un adaptateur pour varier les marques. C’est un plus non-négligeable qui nous permet par la suite de nous équiper aussi efficacement que possible. Il arrive que les accessoires proposés au départ ne soient pas de grande qualité, il est donc important que pourvoir les remplacer facilement.

<<Voir tous mes tests et avis sur les outils multifonctions >>